lundi 5 juin 2017

"Notre désir de tendresse est infini", de Sébastien Ménard


Publié par les éditions Publie.net, "Notre désir de tendresse est infini", de Sébastien Ménard est une invitation au voyage, mais pas envisagée avec romantisme (Baudelaire). 

Il y a là plutôt un acte militant, le fait de vouloir rompre avec notre civilisation, notre façon de vivre uniformisée. C'est un appel à sortir de ça par une incantation lancée au lecteur, obéissant au rythme de la personne qui cherche son rythme de marche.

Les mots de Sébastien Ménard, traduisant cette posture d'accueil, sont faits pour être dits à voix haute. D'où ces reprises, d'où ces phrases courtes qui enchaînent volontiers des listes. 

Si la poésie de l'auteur est une poésie du départ, donc du mouvement, elle est aussi une poésie des campements, de la halte au milieu d'espaces, saisis à travers des images fixes, comme les personnages d'une crèche, avec notamment, cet ours.

Extrait de "Notre désir de tendresse est infini", de Sébastien Ménard :

"Nous avons allumé un feu nous avons regardé les flammes nous avons écouté les vents. Nous avons discuté tard car l'un d'entre nous tremblait. Nous avons dessiné dans la poussière - nous avons sifflé des mélodies nous avons soufflé des bougies. Nous avons poursuivi des silences feuilles de printemps - nous avons touché l'écorce des arbres comme nos peaux - nous avons nommé des plantes et les possibles - nous avons imaginé des plans et arrangé une cabane - nous avons cherché un poème nous avons écrit dans un carnet - nous avons déclenché l'obturateur de nos regards nous avons cru - un instant - qu'on pourrait tenir comme ça longtemps - nous avons sorti de nos tripes notre souffle tendre et chaud."

Je précise que ce livre est également disponible sous format numérique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur "Notre désir de tendresse est infini", de Sébastien Ménard, qui est vendu au prix de 15 €, rendez-vous sur le site de l'éditeur : https://www.publie.net/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire