dimanche 29 novembre 2020

"À la métamorphose", de Louise Moaty

 


La clé de "À la métamorphose" de Louise Moaty, recueil de poèmes publié dans la collection Polder de la revue Décharge, réside dans son titre et plus particulièrement dans ce mot : métamorphose, qui explique la diversité de ton et d'écriture de ce recueil.

Si quand elle touche les corps, la métamorphose peut être violente et provoquer la mort, elle participe aussi du grand ballet que font les éléments, avec, en premier lieu, la lumière. La métamorphose d'un être peut venir aussi de l'amour.

Les textes de Louise Moaty ont des qualités poétiques indéniables en ce qu'ils changent d'état très vite, passant de la violence à la douceur. ou de la joie à la tristesse, avec légèreté. C'est la vertu de la métamorphose.

Extrait de "À la métamorphose", de Louise Moaty :

"Je me lève
la nuit fourmille
des vieilles folles qui m'appellent
et la lune

je sors
l'herbe encore chaude
mais l'air frémit
je regarde je regarde c'est la peau

je vais mettre la peau de danger

dehors
la lune tourne
toupie folle
tourne avale dévore

dehors
le monde se moque
se rit de nous se moque
de moi

rire immense
roupie folle
rire
qui me remplit

la nuit avance
mes yeux se cabrent
les regards brûlent
là je deviens

je deviens loup
il est midi
aux cernes noirs
je reste un peu en l'air pour voir

jusqu'à demain je revivrai

jusqu'à demain."

La préface est d'Isabelle Baladine Howald, la première de couverture est de l'auteur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur "À la métamorphose", de Louise Moaty, qui est vendu au prix de 6 €, rendez-vous sur le site de l'éditeur : https://www.dechargelarevue.com/-La-collection-Polder-.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire