mercredi 7 novembre 2018

"L'aidant et la folie", d'Henri Clerc



Avant d'être poésie, chacun des poèmes qui compose "L’aidant et la folie", d'Henri Clerc, publié par les Éditions Le Fardeau, sans sa collection État de Faix, se veut témoignage d'un parcours humain unique, même si bien cabossé.

J'insiste là-dessus, car le piège est tentant de trouver dans ces poèmes une richesse poétique de situation, quand elle n'est que le reflet du malheur humain.

Ainsi, avec simplicité, l'auteur parle de son expérience d'accompagnant sous des statuts différentes (stagiaire, professionnel, bénévole) en milieu social difficile : hôpitaux, maisons de retraite, unités pour malades difficiles, etc...

Comme le résume d'ailleurs bien la quatrième de couverture, l'écriture ici est sobre et directe. Elle montre aussi que la différence qui nous sépare de la folie de ces gens n'est pas si importante qu'elle en a l'air. On le sait bien, mais on l'oublie presque toujours.

Bref, c'est de la poésie qui a quelque chose à dire (pas si facile, pas si évident que ça en poésie !...).

Extrait de "L'aidant et la folie", d'Henri Clerc :

"Chaussure à son pied

Monsieur Damberg,
accroché à la rampe,
descend les escaliers
à reculons.

Pieds nus et gêné,
il triture son bonnet,
m’expliquant la perte
de ses chaussures.

Je l'emmène
voir la réserve,
mais il ne reste que des paires
de sabots sanitaires antidérapants
et des brodequins
de très grandes pointures.

Il s'énerve
Y'en a marre...
ici, vous avez que des chaussures
pour les fous et les géants !"

La couverture du recueil est d'Astrid Toulon.

 Si vous souhaitez en savoir plus sur "l'aidant et la folie", d'Henri Clerc qui est vendu au prix de 7 €, rendez-vous sur le site de son éditeur (Le Fardeau) : http://henriclerc.com/index.php/publications/le-fardeau/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire